VOLTIGE
AERIENNE

VOLTIGE
AERIENNE

La découverte du monde à l’envers !

A bord de nos avions dernière génération, de type Extra 330 certifiés biplace, nos pilotes experts et passionnés vous accompagnerons et vous ferons vivre des sensations uniques presque irréelles.

C’est la tête à l’envers, que vous découvrirez la Voltige Aérienne, qui effleure les 400km/h !

Un mélange d’adrénaline et d’émotion, avec les différents programmes acrobatiques que nous vous réservons… Variant entre des boucles, des tonneaux et même des vrilles !

Proche de l’avion de Chasse, mais certes moins puissant, l’avion de Voltige vous fera malgré tout découvrir le nombre de G nécessaires, en fonction de ses mouvements et de sa force centrifuge.

Amatrices, amateurs, c’est l’occasion de vous créer des souvenirs inoubliables !

La découverte du monde à l’envers !

A bord de nos avions dernière génération, de type Extra 330 certifiés biplace, nos pilotes experts et passionnés vous accompagnerons et vous ferons vivre des sensations uniques presque irréelles.

C’est la tête à l’envers, que vous découvrirez la Voltige Aérienne, qui effleure les 400km/h !

Un mélange d’adrénaline et d’émotion, avec les différents programmes acrobatiques que nous vous réservons… Variant entre des boucles, des tonneaux et même des vrilles !

Proche de l’avion de Chasse, mais certes moins puissant, l’avion de Voltige vous fera malgré tout découvrir le nombre de G nécessaires, en fonction de ses mouvements et de sa force centrifuge.

Amatrices, amateurs, c’est l’occasion de vous créer des souvenirs inoubliables !

429 €

OFFRE LOOPING BRONZE

499 €

OFFRE LOOPING SILVER

599 €

OFFRE LOOPING GOLD

QU’EST-CE QUE LA VOLTIGE AÉRIENNE ?

A la fois un sport aérien, tel que le parachutisme, et un sport mécanique, la Voltige Aérienne se pratique avec des avions spécialement conçus et adaptés pour cette discipline. Des aéronefs légers, mais dotés d’une motorisation particulière, qui peuvent aussi bien voler sur le dos que sur le ventre. Contrairement à d’autres appareils, l’avion de Voltige peut supporter des facteurs de charges plus élevés, qui sont dus au changement de l’angle de vol (ce que l’on appelle les « G »).

Cet aéronef est utilisé pour effectuer des figures acrobatiques qui sortent effectivement de l’ordinaire, telles que des boucles, des vrilles, des tonneaux et bien d’autres !

Lorsque l’on enchaîne toutes ses différentes figures, cela crée des sensations extrêmes et inouïes ! Oserez-vous tester l’envers du décor ?

QU’EST-CE QUE LA VOLTIGE AÉRIENNE ?

A la fois un sport aérien, tel que le parachutisme, et un sport mécanique, la Voltige Aérienne se pratique avec des avions spécialement conçus et adaptés pour cette discipline. Des aéronefs légers, mais dotés d’une motorisation particulière, qui peuvent aussi bien voler sur le dos que sur le ventre. Contrairement à d’autres appareils, l’avion de Voltige peut supporter des facteurs de charges plus élevés, qui sont dus au changement de l’angle de vol (ce que l’on appelle les « G »).

Cet aéronef est utilisé pour effectuer des figures acrobatiques qui sortent effectivement de l’ordinaire, telles que des boucles, des vrilles, des tonneaux et bien d’autres !

Lorsque l’on enchaîne toutes ses différentes figures, cela crée des sensations extrêmes et inouïes ! Oserez-vous tester l’envers du décor ?

QUELLE EST L’ORIGINE DE LA VOLTIGE AÉRIENNE ?

En 1913, l’Aviateur Français Adolphe Pégoud était alors pilote d’essais pour Louis Blériot (constructeur de lanternes d’automobile, d’avion, de motocyclette, pilote précurseur et pionnier de l’aviation française). C’est durant le mois de septembre qu’il réalisa une série de démonstrations à Juvisy-sur-Orge, dont le premier vol dos, dès lors appelé « tête en bas », ainsi que les premières boucles de l’aviation.

Le pilote militaire Russe Piotr Nesterov exécuta lui aussi au même moment, les premières boucles de l’histoire, sur l’aéronef de compétition, de reconnaissance et d’entrainement ; « Nieuport IV ».

Lors de la Première Guerre Mondiale, afin d’échapper à leurs ennemis, les pilotes de chasse inventent et perfectionnent alors les premières figures aériennes. A partir de 1930, après avoir été un divertissement, la Voltige Aérienne se développa alors sous forme de compétitions. La toute première compétition internationale de voltige eu lieu en juin 1934 à Paris.

Le Général Fleurquin, qui est l’un des Fondateurs de la Patrouille de France, a alors inventé le terme « Voltige Aérienne » en 1938, qui était jusqu’ici nommée « Acrobatie Aérienne ».

Depuis 1960, les Championnats du Monde de Voltige sont organisés tous les deux ans par la Fédération Aéronautique Internationale.

QUELLE EST L’ORIGINE DE LA VOLTIGE AÉRIENNE ?

En 1913, l’Aviateur Français Adolphe Pégoud était alors pilote d’essais pour Louis Blériot (constructeur de lanternes d’automobile, d’avion, de motocyclette, pilote précurseur et pionnier de l’aviation française). C’est durant le mois de septembre qu’il réalisa une série de démonstrations à Juvisy-sur-Orge, dont le premier vol dos, dès lors appelé « tête en bas », ainsi que les premières boucles de l’aviation.
Le pilote militaire Russe Piotr Nesterov exécuta lui aussi au même moment, les premières boucles de l’histoire, sur l’aéronef de compétition, de reconnaissance et d’entrainement ; « Nieuport IV ».

Lors de la Première Guerre Mondiale, afin d’échapper à leurs ennemis, les pilotes de chasse inventent et perfectionnent alors les premières figures aériennes. A partir de 1930, après avoir été un divertissement, la Voltige Aérienne se développa alors sous forme de compétitions. La toute première compétition internationale de voltige eu lieu en juin 1934 à Paris.

Le Général Fleurquin, qui est l’un des Fondateurs de la Patrouille de France, a alors inventé le terme « Voltige Aérienne » en 1938, qui était jusqu’ici nommée « Acrobatie Aérienne ».

Depuis 1960, les Championnats du Monde de Voltige sont organisés tous les deux ans par la Fédération Aéronautique Internationale.

QU’EST-CE QUE LE « G » ?

Le « G » est une unité d’accélération (« g » étant l’initiale de « gravité »). Qui correspond à l’accélération de la pesanteur (champ attractif qui s’exerce sur tout corps doté d’une masse sur la Terre). Cette unité est principalement utilisée en aéronautique, dans l’industrie automobile et celle des parcs d’attraction.

Le « G » désigne un facteur de charges. Par exemple, sur Terre nous sommes à 1 G, c’est-à-dire que nous pesons notre poids habituel (70kg). Avec une accélération de 2 G, notre poids double et chaque membre du corps pèse alors deux fois plus lourd (70×2 = 140kg).
Lors de la Voltige Aérienne, nous pouvons atteindre les 6 G et alors peser 6 fois notre poids !

QU’EST-CE QUE LE « G » ?

Le « G » est une unité d’accélération (« g » étant l’initiale de « gravité »). Qui correspond à l’accélération de la pesanteur (champ attractif qui s’exerce sur tout corps doté d’une masse sur la Terre). Cette unité est principalement utilisée en aéronautique, dans l’industrie automobile et celle des parcs d’attraction.

Le « G » désigne un facteur de charges. Par exemple, sur Terre nous sommes à 1 G, c’est-à-dire que nous pesons notre poids habituel (70kg). Avec une accélération de 2 G, notre poids double et chaque membre du corps pèse alors deux fois plus lourd (70×2 = 140kg).
Lors de la Voltige Aérienne, nous pouvons atteindre les 6 G et alors peser 6 fois notre poids !

A savoir que les G peuvent de ressentir dans plusieurs directions :

  • Verticalement – du bas vers le haut : ce sont alors des « G » positifs (ils se font ressentir quand on passe du vol horizontal au vol vertical en montée et très rapidement)
  • Verticalement – du haut vers le bas : ce sont alors des « G » négatifs (ils se font ressentir quand on passe du vol horizontal au vol vertical en descente et très rapidement)
  • Latéralement : quand un aéronef effectue des tonneaux, il y a une accélération latérale (à gauche ou à droite selon le sens du tonneau)

Tous ces facteurs de charges, alors combinés, donnent sa particularité à la Voltige Aérienne, ce qui laisse des souvenirs sensationnels et inoubliables à ceux qui tentent l’expérience !

A savoir que les G peuvent de ressentir dans plusieurs directions :

  • Verticalement – du bas vers le haut : ce sont alors des « G » positifs (ils se font ressentir quand on passe du vol horizontal au vol vertical en montée et très rapidement)
  • Verticalement – du haut vers le bas : ce sont alors des « G » négatifs (ils se font ressentir quand on passe du vol horizontal au vol vertical en descente et très rapidement)
  • Latéralement : quand un aéronef effectue des tonneaux, il y a une accélération latérale (à gauche ou à droite selon le sens du tonneau)

Tous ces facteurs de charges, alors combinés, donnent sa particularité à la Voltige Aérienne, ce qui laisse des souvenirs sensationnels et inoubliables à ceux qui tentent l’expérience !

FAITES-LE À PLUSIEURS !

Une idée de cadeau bien plus qu’originale, pour un anniversaire, une célébration quelconque ou bien pour une fête…

Se réunir entre amis, en famille ou même en amoureux, afin de passer un moment inoubliable et remplit de challenges !

Idéal pour les séminaires ou les organisations de week-end d’entreprise. Retrouvez vos salariés ou vos collègues de travail pour un moment de réelle cohésion !

FAITES-LE À PLUSIEURS !

Une idée de cadeau bien plus qu’originale, pour un anniversaire, une célébration quelconque ou bien pour une fête…

Se réunir entre amis, en famille ou même en amoureux, afin de passer un moment inoubliable et remplit de challenges !

Idéal pour les séminaires ou les organisations de week-end d’entreprise. Retrouvez vos salariés ou vos collègues de travail pour un moment de réelle cohésion !